Anhaux : une maison, une histoire "Etchebers"

vendredi 15 janvier 2010
par  GeneO

Une étude réalisée par Claude Lesgourgues

Les archives notariales [1]

Les charges spirituelles

Un fond anniversaire a existé, créé par Domingo de Sallaberry maître adventice de la maison d’Etchebers.

Les actes notariés

XVII° & XVIII° siècle
Contrat passé entre Joan de Sorzalbehere maître d’Etchevers d’Anhaux et Joannes d’Etchenique d’Erazu du Bastan
Le 3 octobre 1684, maître Albinoritz, officialisait la transaction passée entre Joannes d’Etchenique de Baztan et Joannes de Sorzabalbehere d’Etchebers, au sujet de pourceaux gras.

Obligé de Marimarçain de Burguete en haute Navarre en faveur d’Etchebers d’Anhaux.
Le 24 août 1686 à Arneguy comparaissait devant maître Albinoritz Pedro de Heuguy maître de la maison Marimarçain de Burguette afin de bailler la somme de 20 ducats en monnaies d’Espagne à Joannes Sorçalbehere maître d’Etchebers d’Anhaux. Cette somme était due pour raison d’animaux carnalés puis revendus.

Acte entre Mr Doneix et d’Etchebers d’Anhaux.
Le 4 mai 1694 par devant maître Dalhaste, Monsieur Doneix et le maître vieux d’Etchebers d’Anhaux ont fait entre eux une convention pour la livraison par d’Etchebers à Doneix de 600 charges de charbon de hêtre dans la maison de la férrerie de Pagotoa pour le 1° avril 1695 à raison de 16 sols la charge. S’en suit les conditions de livraison.

Cession par d’Etchebers d’Anhaux en faveur de Monsieur Doneix.
Le 4 mai 1694 par devant maître Dalhaste, Joannes de Sorsalbéhéré maître ancien d’Etchebers d’Anhaux reconnaissait devoir a Monsieur Doneix une somme de 19 ducats 6 sols faisant 52 livres 6 sols, somme empruntée pour achat de froment d’Espagne pour la nourriture de ses gens. Pour rembourser Mr Doneix, il lui cède une dette faite à lui par Marie Daguerre des Aldudes solidairement avec Domingo d’Etchepare d’Iruleguy.

Engagement d’un pré par Gratianne maîtresse la plus jeune et propriétaire d’Etchebers d’Anhaux en faveur de Martin Sorhondo maître de Bidabehere.
Le 19 juillet 1711, par devant maître Dalhaste, Gratianne maîtresse plus jeune et propriétaire de la maison d’Etchebers, autorisé de son mari Gratian de Lissague autrement d’Erreca à baillée a titre d’engagement à Martin de Sorhondo maître ancien de Bidabehere un pré pour la somme de 16 écus faisant 48 livres.

Engagement de la borde d’Espil d’Anhaux quartier Laphardy par Domingo Guillermo et Joannes d’Etcheberry gendre et beau père maîtres adventice de la maison d’Espil en faveur de Guilhem de Garat et jeanne d’Etchebers d’Anhaux.
Le 19 juillet 1713, par devant maître Dalhaste, Domingo de Guillermo et Joannes d’Etcheberry, beau père et gendre maîtres adventice et propriétaire d’Espil d’Anhaux, ont baillé à titre d’engagement à Guillem de Garat et Jeanne d’Etchebers conjoints maîtres d’Etchebers d’Anhaux la borde qu’ils ont au quartier Laphardy au quint d’Aldudes plus une pièce de terre attachée à celle-ci pour une somme de 116 ducats. Cette vente s’est faite pour rembourser les d’Etchebers de certaine aides en cette année de disette, mais aussi pour rembourser les sommes dues à la prébende d’Apesteguy.

Pacte de mariage entre Bernard de Bidondo d’Uhart et Dominique Garat d’Etchebers d’Anhaux.
Le 15 janvier 1720, par devant maître Chegaray furent présents : Bernard d’Uhalde héritier statutaire de la maison Bidondo quartier Basseboure d’Uhart assisté de, Martin de Bidondo maçon son oncle, Jean d’Espil chirurgien faisant pour lui d’une part, et
Guilhen de Garat et Jeanne de Sorçabal sa femme maître anciens et adventice et maîtresse médiat et propriétaire de la maison d’Etchebers d’Anhaux ainsi que Gratian d’Erreca leur gendre maître jeune et adventice de la maison d’Etchebers faisant et contractant pour Dominique de Garat fille puînée des dits conjoints et belle soeur du dit Erreca d’autre Le dit d’Uhalde apporte la maison Bidondo et ses dépendances sans rien réserver. Les dits Garat et Sorçabal, une dot de 300 livres tournois. Le paiement se fera moitié en argent moitié en bétail dans l’année. Cette dot sera employée a liquidation des dettes de la maison de Bidondo dont les créancier feront cession et subrogeront en faveur de la future épouse, un manteau à femme, 400 tuiles, 6 têtes de bétail à laine vulgairement appelés anchiar, et l’entré de maison a la discrétion de la dite Sorçabal.

Acte passé entre Enaud d’Uhalde et Gorriateguy d’Uhart contenant quittance et tournedot en faveur des maîtres de la maison d’Etchebers d’Anhaux
Le 15 mars 1720, par devant maître Chegaray, Bernard d’Uhalde maître de Bidondo d’Uhart a reçu de Guilhem de Garat et Jeanne de Sorçabal conjoints et maîtres intermédiaires de la maison d’Etchebers beaux père et mère de celui ci la somme de 300 livres en payement de la dot de Dominique leur fille aînée, qu’ils avait promise par contrat du 15 janvier 1720 retenu par Chegaray. Cette somme a été employé a reprendre une parcelle de terre que d’Uhalde avait engagé sous faculté de rachat à Goriateguy. Toutefois, il avait été convenu avec ce dernier qui avait l’intention de construire une borde sur le terrain concerné, que si d’Uhalde reprenait la parcelle il acquitterait le prix de réalisation du dit bâtiment rural. La somme de reprise s’élevant à 405 livres 15 sols c’est les d’Etchebers qui en font le complément.


[1ADPA Minutes notariales

[2Archives départementales de Pau

[3Archives communales d’Anhaux