Bien lire les dates dans un acte

dimanche 19 avril 2009
par  GeneO

Aide à la lecture des dates

Le plus souvent vous trouverez la date écrite en chiffres romains ou arabes pour le quantième [1] et l’année alors que le mois sera écrit en toutes lettres ou sous forme d’abréviation.

Nous allons découvrir quelques variantes :

Septante, octante, nonante : vous les rencontrerez dans des documents jusqu’au XIXe siècle. Ils correspondent à soixante-dix, quatre-vingt et quatre-vingt-dix, la France ayant conservé le multiplicateur dix ou vingt après cinquante et soixante.
Certains pays francophones, comme la Belgique, la Suisse et le Québec disent septante, octante (même huitante) nonante.

Quelquefois vous trouverez pour une même date les chiffres romains, arabes et les mots en toutes lettres : 30 août 1546 = XXXème jour d’aoust M Vc LVI ou bien M D LVI

L’utilisation d’exposants dans l’écriture des dates demande une attention particulière :
X, C ou M en exposant doit être multiplié par le nombre indiqué.

Exemples :
- IVxx = 4 fois 20 soit 80
- VC = 5 fois 100 soit 500 ou bien VXX c’est-à-dire 5 fois 20
- VIXX = 6 fois 20 soit 120
- XM = 10 fois 1000 soit 10 000 etc.

Le nom de l’Hôpital des Quinze-Vingts à Paris illustre la façon qu’avaient nos ancêtres d’utiliser deux nombres pour en déterminer un troisième. Pour mémoire, l’hospice avait été créé par Louis IX (Saint Louis) pour accueillir 300 pauvres aveugles (15 fois 20 = 300).

Confusion à éviter pour la numérotation des mois : 7bre, 8bre, 9bre, 10bre.
En effet, il ne s’agit pas des 7, 8, 9, et 10ème mois de l’année mais de septembre, octobre, novembre et décembre (en référence à leur étymologie latine et à l’ordre des mois selon le calendrier Julien qui commençait en mars).
Cette numérotation a subsisté longtemps, vous la trouverez en parcourant les tables décennales et les registres d’état-civil jusqu’au XIXe siècle.

Tableau de équivalence des chiffres romains et arabes

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10
I II III IV V VI VII VIII IX X
11 12 13 14 15 16 17 18 19 20
XI XII XIII XIV XV XVI XVII XVIII XIX XX
21 22 23 24 25 26 27 28 29 30
XXI XXII XXIII XXIV XXV XXVI XXVII XXVIII XXIX XXX
31 32 33 34 35 36 37 38 39 40
XXXI XXXII XXXIII XXXIV XXXV XXXVI XXXVII XXXVIII XXXIX XL
41 42 43 44 45 46 47 48 49 50
XLI XLII XLIII XLIV XLV XLVI XLVII XLVIII XLIX L
51 52 53 54 55 56 57 58 59 60
LI LII LIII LIV LV LVI LVII LVIII LIX LX
61 62 63 64 65 66 67 68 69 70
LXI LXII LXIII LXIV LXV LXVI LXVII LXVIII LXIX LXX
71 72 73 74 75 76 77 78 79 80
LXXI LXXII LXXIII LXXIV LXXV LXXVI LXXVII LXXVIII LXXIX LXXX
81 82 83 84 85 86 87 88 89 90
LXXXI LXXXII LXXXIII LXXXIV LXXXV LXXXVI LXXXVII LXXXVIII LXXXIX XC
91 92 93 94 95 96 97 98 99 100
XCI XCII XCIII XCIV XCV XCVI XCVII XCVIII XCIX C
200 300 400 500 600 700 800 900 1000
CC CCC CD D DC DCC VIIIC IXC M

Le principe : toute lettre placée à la droite d’une autre figurant une valeur supérieure ou égale à la sienne s’ajoute à celle-ci
la lettre placée à la gauche d’une autre représentant une valeur supérieure indique que le nombre qui lui correspond doit être retranché du même nombre relatif à l’autre : XLVI = 46 soit : 50 – 10 +5 + 1


[1Désignation du jour du mois : premier, deux, trente et un


Annonces

Exposition "Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930)

JPEG - 6 ko
L’exposition « Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930) », conçue en collaboration avec l’association Giltzarri, offre une découverte des demeures et de leurs jardins du début du XXe siècle. Magnifiques architectures, idéalement insérées dans le paysage de la Côte, venez les découvrir :
- aux Archives royales et générales de Pampelune : du 4 au 30 avril 2017