Généalogies de Cize et Baïgorry autour des Harispe

vendredi 4 janvier 2013
par  GeneO

C’est une heureuse surprise pour cette année 2013 que de découvrir cet ouvrage !

Bernard Aldebert, nous livre là le fruit d’un travail acharné, minutieux et rigoureux, résultat de longues années de recherches.
L’intérêt de l’ouvrage réside dans sa présentation qui mêle une véritable histoire des familles, agrémentée de tableaux (arbres) généalogiques et des analyses sur des thématiques propres à notre région.
S’appuyant sur la généalogie et la famille du Maréchal Harispe, ce texte apporte un éclairage nouveau, agréable à lire, riche en mille et un détails où chacun puisera certainement, un ancêtre ou une information qu’il ne connaissait pas.

En toute simplicité, ces 300 pages vous en apprendront beaucoup sur ce pan de l’histoire du Pays Basque car elles ne se contentent pas d’une simple énumération ou résumés d’actes trouvés ça et là. Cela faisait longtemps que nous n’avions pas eu à lire sur le Maréchal et sur de vraies histoires de familles locales : Bernard l’a fait et il a l’extrême gentillesse de le partager avec le plus grand nombre ! Merci à lui.

JPEG - 111.9 ko

http://izpegi.pagesperso-orange.fr/...

L’ouvrage est consultable aux éditions Izpegi, en cliquant sur le lien ci-dessus.

Résumé Dans ses 300 pages annexées de 50 tableaux généalogiques, plusieurs dizaines de familles de la région sont décrites sur plusieurs générations au cours des XVII et XVIIIème siècles. Parmi elles, de façon absolument inédite (la très grande majorité des données est d’ailleurs inédite), la famille de Martin de Viscay, célèbre moine bas-navarrais, installé en Espagne auteur d’un ouvrage qui sert de référence à de nombreuses études historiques sur le Pays basque, ou encore l’étonnante progéniture illégitime (par son nombre) de Jean, Capitaine d’Echauz qui relie aujourd’hui quelques milliers (dizaines de milliers) de ses descendants à Saint-Louis et aux rois de Navarre. Au-delà de la seule généalogie, j’ai abordé des thématiques historiques et sociales que j’ai appris à connaître essentiellement au travers des archives notariées : le rôle des prébendes laïques, la chasse à la reconnaissance de noblesse en Espagne, le sort des filles trompées, les cagots, la production industrielle de la vallée de Baïgorry, etc. Un chapitre est consacré à l’héraldique.


Annonces

Actualité généalogique au Pays Basque