La lettre T

mercredi 17 décembre 2008
par  GeneO

Tabletteries
ateliers où sont fabriquées, à l’origine des tablettes destinées à l’écriture, puis le métier s’est élargi.
Les tabletiers taillent l’ivoire, la nacre, les bois précieux et réalisent des échiquiers, des damiers, des jeux de société, des tabatières, des poignées de cafetières de théières, voire des couverts en bois, des peignes en corne et autres petits objets précieux.


Taillandier
Forge des outils à fers taillants, tranchants ou coupants mais pas de couteaux. Certains fabriqueront des haches, des faux…, d’autres des ciseaux, des limes….


Tailleur de pierre
Ouvrier qui pare les pierres et les met en place : linteaux et encadrements de portes et fenêtres, les marches de perron, les cheminées, les margelles de puits, les abreuvoirs, les bancs, les fontaines, etc. ainsi qu’en architecture sacrée : autels, bénitiers…


Tamisier
Vend et fabrique des tamis. Les matériaux utilisés varient selon l’utilité : le crin, le fil de soie, les fils métalliques, les peaux perforées, la tôle perforée.


Tanneur
Le tanneur est celui qui transformait la peau en cuir imputrescible à l’aide de substances tannantes provenant de l’écorce de chêne ou de châtaignier.


Tauzin, chênes tauzins
Variété de chênes au tronc court et tortueux et dont les feuilles sont duveteuses.
Donnera "ametz" en basque, chêne tauzin ou chêne blanc et tous les patronymes dérivés : Amestoy Damestoy Ameztoi Amesquette Ametzaga Ametçaga


Teinturier
Artisan ou ouvrier qui donnait de la couleur aux tissus bruts, étoffes, vêtements.
Ce fut une corporation puissante toujours en conflit aves les tisserands qui teignaient eux-mêmes leur production.
Il existait des teinturiers-fourreurs qui fabriquaient des fausses fourrures à partir de peaux ordinaires.


Terre concédée
Terre allouée sous certaines conditions.


Terrier
Livre que faisait établir le seigneur pour recenser les biens relevant de sa seigneurie.


Tourbier
Celui qui extrait la tourbe, combustible formé de matières végétales qui se sont décomposées à l’abri de l’air ; on l’appelait aussi « le coke du pauvre » quand elle était utilisée pour se chauffer.
De nos jours, l’exploitation d’une tourbière est très règlementée.


Trébuchage
C’est la vérification du poids des monnaies au moyen du trébuchet.
- Trébucher des pièces : les peser à l’aide d’un trébuchet qui est une petite balance très précise. Le trébuchet servait aussi dans les laboratoires pour les pesées délicates.
« espèces sonnantes et trébuchantes »
- Trébuchant : (adjectif) se disait autrefois en parlant des monnaies d’or ou d’argent qui avaient le poids requis.
- Trébuchant : (nom masculin) il s’agit de l’excès de poids qu’on donnait aux pièces de monnaie, pour que l’usure ne les rende pas trop légères.


Tuilier
(appelé aussi tuilassier) fabrique et vend des tuiles en terre cuite (argile).



Annonces

Exposition "Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930)

JPEG - 6 ko
L’exposition « Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930) », conçue en collaboration avec l’association Giltzarri, offre une découverte des demeures et de leurs jardins du début du XXe siècle. Magnifiques architectures, idéalement insérées dans le paysage de la Côte, venez les découvrir :
- aux Archives royales et générales de Pampelune : du 4 au 30 avril 2017