Les mentions marginales : aide précieuse en généalogie

mercredi 8 juillet 2009
par  GeneO

Les mentions marginales sont un sérieux coup de pouce à l’établissement d’une généalogie, en particulier quand on cherche à connaître la descendance d’un ancêtre. Son acte de naissance peut nous révéler sa date et lieu de mariage et de son décès : un atout précieux quand nos ancêtres ne sont pas restés au même endroit.

Les mentions marginales ont évolué avec le temps et récemment le Ministère de la Justice a publié un texte officiel à destination des Officiers d’Etat civil sur leur usage et la manière de les rédiger.

Pour en savoir plus, ne manquez pas de lire l’article de Guillaume de Morant :

http://www.rfgenealogie.com/s-informer/infos/nouveautes/les-mentions-marginales-de-l-etat-civil-en-85-pages

Vous pouvez également accéder au texte officiel http://www.textes.justice.gouv.fr/art_pix/JUSC1204252C.pdf

Pour information, un bref rappel des mentions les plus courantes

1850

Le contrat de mariage (date, notaire) est indiqué dans l’acte de mariage

1886

Mention du divorce dans la marge de l’acte de mariage et de naissance

1897

Mention du mariage en marge de l’acte de naissance

1945

Mention du décès en marge de l’acte de naissance


Annonces

Exposition "Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930)

JPEG - 6 ko
L’exposition « Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930) », conçue en collaboration avec l’association Giltzarri, offre une découverte des demeures et de leurs jardins du début du XXe siècle. Magnifiques architectures, idéalement insérées dans le paysage de la Côte, venez les découvrir :
- aux Archives royales et générales de Pampelune : du 4 au 30 avril 2017