Saint-Martin-d’Arrossa : petite histoire

mardi 24 mai 2011
par  GeneO

Louis Colas mentionne le cimetière de Saint-Martin d’Arrossa comme l’un des plus intéressants de tout le Pays Basque car il y reste encore beaucoup de discoïdales. [1]

Saint-Martin d’Arrossa, devenue commune en 1923 était, à l’origine, un quartier d’Ossès "Sanctus Martinus de Ouses".
A la révolution elle prit le nom de Grand Pont.
De 1908 à 1914, une mine de fer spathique y fut exploitée.

Cette commune mérite que l’on s’y attarde, tant elle offre de belles maisons aux visiteurs, on jettera un oeil attentifs aux linteaux. E. Goyheneche [2], cite en particulier la maison Antxartia datant de 1785.


[1Louis Colas, "La tombe basque"

[2"Le Pays Basque", 1979


Commentaires

Annonces

Exposition "Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930)

JPEG - 6 ko
L’exposition « Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930) », conçue en collaboration avec l’association Giltzarri, offre une découverte des demeures et de leurs jardins du début du XXe siècle. Magnifiques architectures, idéalement insérées dans le paysage de la Côte, venez les découvrir :
- aux Archives royales et générales de Pampelune : du 4 au 30 avril 2017