Saint-Palais : petite histoire

samedi 2 mai 2009
par  GeneO

Saint-Palais ou Donapaleu en basque

Cette ville de Basse-Navarre se situant au carrefour des domaines de Navarre, de Gascogne et de France occupe depuis le XIIIe siècle une place privilégiée. Entre la Joyeuse et la Bidouze du Pays de Mixe, « l’Amikuze », le Béarn et les Landes qui se rejoignent au nord, l’Océan et l’Espagne très proches, Saint-Palais aura un rôle primordial dans la vie économique de Basse-Navarre.

Tout d’abord, Jean d’Albret lui accorde par lettres patentes en 1462, les marchés et les foires suppléant dès lors Garris, favorisant ainsi l’implantation des professions bourgeoises : marchands, notaires, chirurgiens…

Henri II de Navarre fera de Saint-Palais le siège de sa chancellerie par la suite transférée à Pau aux alentours de 1624 et y rétablit l’Hôtel des Monnaies en 1578 qui avait été crée deux siècles auparavant par Charles le Mauvais.

Malgré tout Saint-Palais connaîtra guerres et ravages aux XVe et XVIe répressions révolutionnaires et napoléoniennes. (Saint-Palais portera le nom de Mont Bidouze pendant la Révolution).

Enseignement

Une nouvelle école

Un nouveau groupe scolaire est construit à l’emplacement de l’ancien collège de Saint-Palais.

Allez voir notre galerie de photos de Saint-Palais


Annonces

Exposition "Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930)

JPEG - 6 ko
L’exposition « Villas et jardins de la Côte basque (1900-1930) », conçue en collaboration avec l’association Giltzarri, offre une découverte des demeures et de leurs jardins du début du XXe siècle. Magnifiques architectures, idéalement insérées dans le paysage de la Côte, venez les découvrir :
- aux Archives royales et générales de Pampelune : du 4 au 30 avril 2017