Un bel arbre généalogique pour cette nouvelle année

jeudi 21 janvier 2021
par  GeneO

Nous laissons derrière nous une année compliquée et entamons 2021 avec appréhension mais il nous faut tenir bon.

La généalogie est un bon moyen pour occuper le temps. Si commencer son arbre généalogique débute comme un jeu, l’activité devient vite passionnante : on y prend goût rapidement !

Débutant ou confirmé, que vous souhaitiez apprendre ou vous perfectionner, que vos ancêtres soient basques ou béarnais, Gen&O met à votre disposition nombre d’outils qui vous aideront à retrouver vos ancêtres et à enrichir votre histoire familiale.
Les relevés sont librement et gratuitement accessibles : actes d’état civil (naissances, mariages, décès), notariés, cadastre (on connait l’importance de la maison en Pays Basque), livres d’or, recensements … Le choix est vaste !
L’enrichissement et la mise à jour de notre base de données est très régulière grâce au formidable travail des bénévoles de l’association. Ce long travail contribue à grandement à faciliter les recherches des généalogistes, à remonter des lignées, à retrouver son patronyme parmi des fonds d’archives qu’il n’est pas toujours facile d’appréhender.

Notre vœu pour cette nouvelle année est de continuer à suivre ce chemin et donc de poursuivre le dépouillement des nombreux registres des archives du département pour le plus grand bonheur de tous.

Nous souhaitons également, que le service des archives du département poursuive la numérisation des nombreux documents indispensables à la généalogie (état civil jusqu’à 1920, tables de successions dans les fonds de l’enregistrement, registres des fonds d’hypothèques, recensements de population : le choix est vaste et d’autres départements l’ont fait ! Alors pourquoi pas notre beau département des Pyrénées-Atlantiques ?
Un vœu ! Souhaitons qu’il se réalise et que les AD64 nous entendent.

Bonne année et bon voyage au travers des branches de votre arbre généalogique.

Chemins de fer du Midi Pyrénées
Chemins de fer du Midi Pyrénées
F. Hugo d’Alési (1849-1906), Bibliothèque nationale de France.