Une demande de divorce pour abandon

jeudi 29 novembre 2012
par  CASTILLON Sarah

Le 13 brumaire de l’an X, Marie Lahiete se présente devant le juge de paix de la Bastide Clairence. Il y a deux ans, elle a marié sa fille Jeanne de 13 ans avec Jean Lamiscarre cadet de la maison de Heguy de la Bastide Clairence.

JPEG - 89.1 ko

Jugement Justice de Paix 58L2 - Source : earchives.cg64.fr

Seulement une fois l’acte de mariage en main, Jean s’en sert pour échapper au service militaire. En effet, la loi, mise en place en 1798, prévoit que les hommes mariés en soient dispensés. Mais Jean n’échappe pas seulement à la conscription mais aussi à sa nouvelle famille. Les deux femmes ne l’ont plus revu. Alors Jeanne demande le divorce.

Pour prendre sa décision, le juge de paix fait appel appel à un conseil de famille. Ce conseil est composé, pour l’occasion, du frère et du beau-frère de l’époux ainsi que de deux de ses voisins. Ce conseil confirme les dires des deux femmes, ils n’ont plus revu Jean depuis près de deux ans. Rien ne s’oppose au divorce.

La vie du conscrit : [estampe]
La vie du conscrit : [estampe]
Source : gallica.bnf.fr

Cet acte été trouvé dans la série L (Période révolutionnaire), dans les archives de la justice de Paix de la Bastide Clairence. Il illustre les réactions provoquées par la mise en place de la conscription, en particulier les mariages arrangés : mariage des jeunes gens avec des très jeunes filles ou des femmes d’un certain âge. Ces mariages peuvent se rencontrer au fil des registres d’état civil, ils sont parfois suivis de divorces comme dans le cas de la très jeune Jeanne Lahiete.

Je n’ai pas recherché l’acte de mariage correspondant. Peut-être l’un d’entre vous saura le retrouver...

Vous pouvez consulter le jugement complet sur le site des AD 64 en cliquant Ici. N’hésitez pas à feuilleter ce registre, qui vous fera découvrir un peu de la vie de vos ancêtres pendant cette période troublée.

Bonnes recherches.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique

Annonces

Actualité généalogique au Pays Basque